La communauté virtuelle, liberté d'expression ou pas ?

Mis à jour : 1 avr. 2019


Voilà que bien heureuse de contribuer, je me suis engagée dans différentes communautés virtuelles.


Je me suis dit que je pourrais découvrir, poser des questions, offrir mon opinion, toujours évidemment en pratiquant le respect et la politesse, partager mon expérience, et combien ces partages communs seraient très enrichissants pour mon évolution.


Mais ce qui m'attirait avant tout, était cette ouverture vers le monde de l'expression qui me permettrait de découvrir l'autre dans son être, sa vision, sa vulnérabilité.


Bien, voilà que ça ne fonctionne pas comme ça! Hey non!

Enfin, pas selon mes dernières observations dans plusieurs groupes sur Facebook auxquels je suis membre et participe.

Avez-vous déjà fait partie d'une communauté dans laquelle tous doivent penser, dire, et avoir la même vision pour être acceptés ?

Si oui! Quittez cette communauté!


La communauté, c'est comme un jardin, donc de cultiver et de manger que des carottes, risque de vous faire tourner orange...

C'est vrai que c'est bon pour la santé le beta-carotène, mais trop c'est comme pas assez!


Pourquoi les communautés virtuelles explosent-elles autant dans les dernières années?...


Parce qu'il y a beaucoup plus de gens qui vivent seuls, isolés et loin de leur famille, et comme l'être humain a fondamentalement besoin dans sa vie de :

  • faire partie de...

  • s'identifier à...

  • être reconnu par ces pairs...

  • être entendu et vu dans sa différence...

  • et surtout être aimé pour qui il est...

Les gens adhèrent à des communautés en espérant y retrouver ce qu'ils n'ont pas, ou ce qu'ils ont perdu.

C'est dans sa nature profonde, et selon moi, un humain sans communauté est voué au naufrage. Laissé seul en mer, sans bouée, sans personne sur qui s'appuyer, il ne

survivrait pas longtemps.


Donc dès la naissance, ce besoin de faire partie d'une communauté, de s'exprimer, d'être en relation familiale pour ensuite développer la relation amicale, amoureuse, sociale, au travail, est nécessaire pour l'évolution de chacun.


Imaginez-vous quand votre communauté vous rejette!

La menace du rejet est l'une des pratiques les plus courantes dans les communautés fermées ou ouvertes. Mais il faut savoir que l'impact du rejet virtuel est aussi douleur que lorsqu'il provient d'une communauté à l'extérieur du monde du web !

Je constate régulièrement sur les groupes Facebook cette pratique courante du rejet.


Une personne pose une question et si cette question ne répond pas à l'idée de l'ensemble des membres de cette communauté, elle est rapidement jugée, même insultée. Et si elle ose commenter ou essaie d'élaborer son point qui diffère, le groupe la rejette du revers d'un clic.


Non, mais!...Libre d'expression ou pas?


Ne trouvez-vous pas que la beauté de s'exprimer librement, est en fait une richesse pour une société?


Que d'ouvrir vers d'autres opinions et questions, permet de grandir et de s'enrichir de par les réponses qu'elles susciteront ?


J'ai rapidement constaté très jeune...à vrai de dire plus précisément vers l'âge de huit ans, que je ne répondais pas au profil de certaines communautés "amicales" .

Et je n'y réponds toujours pas, ni sur certaines virtuelles.


Principalement parce que :

  • j'ai des opinions différentes ;

  • je suis très curieuse ;

  • je pose des questions ;

  • je suis à la recherche de la vérité ;

  • je vois la vie différemment ;

  • je me responsabilise pour mon bonheur, donc bye bye les victimes ;

  • j'ai de grands objectifs de réussite que j'avais même quand j'étais jeune ;

  • mais surtout...j'OSE exprimer ce que je pense!

Le rejet d'une communauté peut engendrer plusieurs réactions chez l'humain :

  1. la personne cesse d'exprimer ses opinions ou de poser des questions de peur d'être rejetée, elle abdique par manque de confiance en elle ou d'estime ;

  2. comme une brebis, se met à suivre le troupeau qui lui, suit le berger ;

  3. se transforme en caméléon ;

  4. mets en doute sa différence ;

  5. s'éteint ;

  6. ou quitte le groupe à la recherche d'une autre communauté, qui peut-être, enfin l'acceptera pour qui elle est.

Je peux vous confirmer que j'ai eu droit à plusieurs rejets de communauté dans ma vie!

J'en ai souffert beaucoup, et avec les années, j'ai donc choisi de créer la mienne et d'adhérer et contribuer à celles qui répondent à mes valeurs profondes.


Comme je crois que tout s'apprend dans la vie lorsqu'on en fait le choix, je vous partage en toute humilité, ce que représente pour moi une communauté saine et évolutive, qu'elle soit physique ou virtuelle :

  1. l'acception de l'autre dans sa différence ;

  2. l'ouverture du coeur ;

  3. l'accueil envers le besoin de l'autre, et non présumer ce que l'autre à besoin selon notre perception de la situation ;

  4. la curiosité envers la divergence d'opinion ;

  5. l'entraide sans attente __Ce qui veut dire que la personne n'a pas à suivre les suggestions qui lui sont apportées, car elle est la seule à pouvoir choisir au final ce qui bon pour elle.

  6. adopter l'attitude de discussion, et OUBLIEZ LE BESOIN D'AVOIR RAISON ;

  7. commenter l'autre, comme vous aimeriez être commenté ;

  8. faire preuve d'une écoute ou lecture active et réceptive ;

  9. émettre une critique ou un "feedback" en appliquant la technique " Sandwich" ;



C'est quoi la technique du " Feedback Sandwich" ?

A- c'est avant tout d'identifier ce que vous avez aimé ou apprécié le plus dans l'ensemble d'un commentaire ou d'une question posée.

B- une suggestion d'amélioration, commençant par :

  • j'aurais été curieux (se) de... ou j'aurais aimé que...ou retourner la question si vous sentez un SOUDAIN besoins d'avoir raison et de tout connaître! Exemple : que veux-tu dire par...éviter l'utilisation du "tu' car le "tu", tue, et éloignez-vous des présomptions.

C- émettre un commentaire final de ce que vous retenez ou avez appris, par la question ou le commentaire apporté.


Et si vraiment vous n'aimez pas les sandwichs, pas de soucis! Assurez-vous tout de même avant de commenter ou d'argumenter, d'avoir une bonne intention derrière votre action.


Et si malgré la bonne intention derrière votre action vous sentez que votre commentaire suscite soudainement une vague de OH MON DIEU! Restez curieux!

SVP! Ne cessez jamais de vous exprimer pour autant, car je suis convaincue que vous avez BEAUCOUP à offrir!

Posez à votre tour des questions! Demandez simplement : en quoi votre commentaire ou question dérange ? Et comment pourriez-vous améliorer votre approche ?

Restez réceptif ! Car il est évident, que tout comme le tango, ça prend toujours deux individus pour danser !


Bon échange dans votre communauté!

Majoly Dion